Crozada d'Uei

CROZADA D'UEI

Cycle: Lo Brazier de l'Anonim

 

Partie I - Béziers. Muret. Le Procès Innocent III. Redux

 

Au Théâtre La Vista, Montpellier

42 Rue Adam de Craponne - 34000 Montpellier

 

Le 25 juin 2015 à 19h dans le cadre du festival Total Festum.


Le fameux « faux-vrai » présentateur de Talk-show Pixelman et les joyeux sbires de son équipe volante de reporters de l’émission « Demain, c’est le passé » installent leur plateau télé sur la Place du Marché de n’importe quelle ville de nos régions. Cette « fine équipe » vient commémorer, et surtout faire revivre aujourd’hui pour le public, la mémoire en souffrance de certains événements parmi les plus marquants et les plus significatifs de cette fatidique Croisade.


L’équipe de reporters de l’émission, sous la houlette de notre truculent présentateur Pix, s’efforce à travers enquêtes et interviews et en utilisant des moyens de communication ultramodernes, de faire revivre les morts et de redonner la parole aux hérétiques et aux vaincus (Faidits), ainsi qu’à d’autres «bonshommes et bonnes femmes » de l’histoire locale et universelle injustement persécutés et/ou assassinés. Ainsi, plusieurs personnages s’efforcent de mieux éclairer le déroulement explosif de cette Croisade : Pixelman, «l’Homme de Pixel», infatigable, truculent présentateur, Cunégonde, Hervé, grands reporters et correspondants pour la chaîne transéculaire au treizième siècle et dans l’au-delà, le commentateur Lawrence Durrell, témoin irréductible de la modernité et de la littérature universelle, des invités de marque ou de fortune tels le Poète, Raimond VI de Toulouse, Philippe Auguste de France, le Pape Innocent III, Azalaïs de Boissézon, le Procureur Jackson, Hannah Arendt, Simone Weil et bien d’autres contemporains de toujours, résistants, hérétiques et hackers anonymes. Voyant dans ce drame du XIIIème siècle des similitudes frappantes avec certains événements de notre histoire, et notamment la plus récente, ils ne manqueront pas d’en ressusciter la mémoire par le rappel d’une parenté proche ou d’une généalogie commune.


Leur enquête est rythmée, encouragée, affinée et plus encore rendue vivante par le récit en musique, en occitan et en français, de la Croisade par des rappeurs-troubadours et autres slammeurs présents sur le plateau (groupe Mauresca Fraca Dub, Jo Corbeau). Par d’audacieux chassés-croisés avec l’actualité la plus brûlante, ceux-ci redonneront alors voix à de nouvelles paraphrases et version chantées de passages clés de l’immense « Chanson de la Croisade », monument littéraire indépassable, elle-même révolutionnaire et contemporaine des événements.


Direction artistique, texte > Patrick Hutchinson
Mise en Scène > Gregory Nardella
Interprétation théâtrale > Gregory Nardella, Marc Pastor, Hugo Scott, Sandrine Clémençon,
Aurélie Turlet, Eric Colonge
Rap, Rap occitan, Dub Reggae > Mauresca Fracas Dub
Guitare, guitarina, mandole > Marc Bellity
Slam > Yellow
Dub raggae > Jo Corbeau
Images, projections vidéo > Renaud Dupré, Piget Prod
Régie générale, lumières > Marc Lemaine


Écrire commentaire

Commentaires : 0